Économisez aujourd'hui, profitez demain

Problème lié aux employés

Définition d'un employé

Un employé est une personne qui reçoit un salaire de 3 000 vatu ou plus par mois et qui répondrait aux exigences suivantes:

Contrat entre l'employeur et l'employé

Un contrat de service peut être oral ou écrit, expressément ou implicitement. C'est l'arrangement conclu lorsqu'une personne accepte de travailler pour une autre personne, fournissant un service personnel dans des circonstances, ce qui confère à l'autre un droit de contrôle sur le travail effectué et la façon dont il devrait être exécuté. Si l'employeur doit clarifier si une personne est ou non-employé, il est demandé à cet employeur d'écrire à la Caisse.

Changement des détails du membre

La Caisse fournira un formulaire de changement de membre pour les membres qui souhaitent changer leurs coordonnées. Le formulaire doit être rempli et renvoyé à la Caisse.

Contributions volontaires

Les personnes qui ne sont pas tenues de contribuer à la Caisse en tant qu'employés peuvent demander la permission de contribuer volontairement. Le statut volontaire est pour les personnes qui n'ont jamais cotisé au Fonds ainsi que pour les membres existants qui ont cessé de faire des contributions en tant qu'employés. Ces anciens employés continueront de constituer leur épargne dans la Caisse.

Les contributeurs volontaires bénéficieront également du régime spécial de prestations de décès en cas de décès. La contribution versée par le contributeur volontaire est uniquement la sienne. Il n'y a pas de relation employeur / employé puisque le contributeur volontaire paie un taux fixe. En outre, lorsqu'il décide de devenir un contributeur volontaire, le taux d'intérêt payé par la Caisse par rapport à d'autres formes d'investissement est pris en compte. En outre, le contributeur doit noter que les contributions ne peuvent être retirées que sur la base des quatre raisons du retrait.

Une personne de moins de 14 ans et de plus de 55 ans ne peut pas adhérer à la Caisse en tant que contributeur volontaire. Une personne qui est déjà membre de la Caisse peut cependant être autorisée à verser des contributions volontaires à tout âge.

Si la personne est acceptée par la Caisse en tant que contributeur volontaire, cette personne peut verser des contributions volontaires d'un minimum de 1 000 vatu à un maximum de 10 000 vatu par mois. Le contributeur volontaire doit spécifier le montant d'argent à verser par mois. Si le membre est en retard dans le paiement de la contribution, aucune pénalité ne sera imposée. Mais si la contribution est en retard de deux mois par rapport au mode de paiement convenu, cette contribution sera refusée. La Caisse peut annuler l'adhésion volontaire si l'arrangement convenu n'est pas respecté.

Ministres de la religion

Des dispositions spéciales s'appliquent aux ministres de la religion. Un ministre de la religion n'est généralement pas considéré comme un employé de l'église qu'il sert. En effet, les conditions d'engagement ne créent normalement pas un contrat de service entre le ministre et l'organisme responsable du paiement de son salaire. L'organisation religieuse peut toutefois demander de verser des contributions au nom du ministre, agissant à cet égard en tant qu'employeur. Cette disposition a l'avantage que le ministre peut être traité comme un contributeur volontaire, ce qui permet à l'église de choisir le taux auquel elle souhaite contribuer. Dans ces circonstances, la Caisse traitera l'organisme religieux comme un employeur et s'attendra à ce qu'il assume les responsabilités et les obligations d'un employeur en vertu de la Loi sur la CNPV.

Comptes des membres

L'argent dans le compte du membre est son argent et le membre peut contacter le VNPF à tout moment par courrier ou en entrant dans les bureaux de VNPF pour trouver le solde de son compte. La confidentialité est très importante et le membre doit apporter le certificat d'adhésion ou indiquer le numéro de membre ainsi qu'une preuve d'identité appropriée.

Intérêts sur les comptes

Chaque année, des intérêts sont ajoutés au compte d'épargne du membre à un taux déclaré par le conseil d'administration. Cet intérêt est calculé en appliquant le taux d'intérêt sur le solde du compte du membre au début de l'exercice. L'intérêt calculé est ajouté au compte du membre à la fin de cette année.

En ce qui concerne les membres qui retirent leur argent au cours de l'année, un intérêt provisoire est ajouté à leur solde, calculé sur une base mensuelle au cours de l'année où l'argent a été retiré.

Relevé de compte

L'argent dans le compte du membre est son argent et le membre peut contacter la CNPV à tout moment par courrier ou en entrant dans les bureaux de la CNPV pour voir le solde de son compte. La confidentialité est très importante et le membre doit apporter le certificat d'adhésion ou indiquer le numéro de membre ainsi qu'une preuve d'identité appropriée.

La Caisse est tenu, en vertu des dispositions de la Loi de la CNPV, d'émettre chaque année un relevé de compte à l'intention d'un membre. Cependant, la Caisse envoie deux relevés de compte. Un relevé de compte semestriel est envoyé aux membres en juillet de chaque année avec un bulletin d'information. Un relevé de compte final est envoyé aux membres en mars pour l'année précédente - se terminant par le bulletin de la CNPV. Si le relevé de compte semestriel ou l'état de compte final ne parvient pas au membre dans un délai raisonnable après ces dates, il doit contacter la CNPV immédiatement.

Le relevé indique le solde d'ouverture pour l'année, les cotisations versées au cours de l'année, les intérêts pour l'année, la déduction pour prestation spéciale de décès (le cas échéant) et le solde de clôture. Aucun intérêt ne sera versé à un membre qui adhère au Fonds au cours de la première année, car le solde d'ouverture de ce nouveau membre serait de zéro.

Le relevé de compte est envoyé directement à l'adresse postale désignée par le membre sur son formulaire d'inscription ou au formulaire de changement de membre tel qu'il apparaît dans les dossiers CNPV à la date de l'affichage.

Retrait d'argent du compte d'un membre

L'argent peut être retiré du compte d'épargne d'un membre lorsqu'un membre:

Si un membre, ou le candidat, qualifie pour n'importe lequel de ce qui précède, il ou elle peut obtenir un formulaire de demande pour le retrait du crédit des membres (soit le formulaire m/a, m/D, m/m, m/I) du fonds, remplissez les sections appropriées et retournez-le pour traitement. Le membre (ou, en cas de décès, le (s) candidat (s)) doit s'assurer que tous les documents justificatifs sont soumis ainsi que le formulaire approprié.

Un membre qui a atteint l'âge de 55 est autorisé à retirer son épargne. Ce membre peut continuer à cotiser s'il continue d'être employé et peut faire d'autres retraits tous les deux ans jusqu'à sa retraite.

Nomination

Lorsqu'un membre s'enregistre auprès de la CNPV, il sera également demandé au membre de nommer une ou plusieurs personnes (nominé (s)) pour recevoir l'argent du membre en cas de décès. Le membre doit choisir ses candidats conformément à la loi CNPV.

Lorsqu'un membre décède avant d'atteindre l'âge de 55 ans, un montant de Vt175 000 ou une partie de cet argent est ajouté au compte des membres pour être versé au (x) candidat (s) du membre. Le montant disponible dépend des cotisations que le participant décédé a versées au Régime de prestations spéciales de décès au cours des cinq dernières années en tant que prestation de décès.

  • Employé au Vanuatu dans le cadre d'un contrat de service ou d'apprentissage, qu'il soit écrit ou oral ou qu'il soit exprimé ou implicite.
  • Un citoyen de Vanuatu qui est employé à l'extérieur de Vanuatu par un employeur ayant une place d'affaires au Vanuatu.
  • Un citoyen du Vanuatu qui est un capitaine ou un membre de l'équipage d'un navire, ou en tant que capitaine ou membre de l'équipage d'un aéronef, employé par une ou plusieurs personnes ayant leurs affaires au Vanuatu.
  • Est déclaré à la discrétion du ministre (après consultation de la Commission), par un décret publié dans la Gazette, d'être un employé pour l'application de la Loi.
  • Il ou elle est membre d'une société coopérative et est employé par cette société.
  • Il est actionnaire ou administrateur d'une société enregistrée au Vanuatu et est employé par cette société.

  • Atteint l'âge de 55.
  • Est décédé (argent versé à son (ses) candidat (s)
  • Est devenu handicapé physiquement ou mentalement de façon permanente et est incapable de travailler à nouveau.
  • Va partir ou a quitté Vanuatu sans intention de revenir.

Emploi hors Vanuatu

Un employé comprend également tout citoyen de Vanuatu qui travaille à l'extérieur du pays pour un employeur dont l'établissement est situé au Vanuatu. Elle s'applique également à tout citoyen du Vanuatu employé à bord d'un navire ou d'un aéronef appartenant à des personnes ayant leur établissement au Vanuatu.

Non-citoyens

Un non-citoyen qui est employé au Vanuatu et qui gagne un salaire de Vt. 3 000 ou plus, par mois, est également un employé et est tenu de s'enregistrer en tant que membre de la Caisse. Cependant, un non-citoyen peut être exempté de l'obligation de contribuer dans certaines circonstances (voir Exceptions au paiement des cotisations de la CNPV pour les employés).

Personnes traitées comme des employés

Le ministre des Finances, après consultation de la Commission, peut, par ordonnance, déclarer que toute personne ou catégorie de personnes qui ne répondent pas à la définition d'un employé, doit être traitée comme un employé.